Découvrir nos espaces pédagogiques

Notre environnement d'apprentissage

Garçon, jouer, abaque

Ambiance 3 - 6 ans

L'esprit est inhérent à chaque être humain, mais l'enfant dispose lui de l'esprit absorbant. La force de l'esprit absorbant est inconditionnelle: l'enfant se forme et se transforme au fur et à mesure qu'il absorbe les données de son environnement. Le petit enfant va aller chercher ce qui va le construire en tant qu'être humain car c'est inscrit en lui. La construction de ces caractéristiques humaines est innée grâce au potentiel qu'il détient.

 

L'enfant traverse ce que Maria Montessori appelle « des périodes sensibles ». Il existe, entre autres, celle de l'ordre, du langage, des perceptions sensorielles, du développement social...

 

Grâce, à la préparation de l'environnement de travail, à la formation de l'éducateur tel un guide ; l'enfant acquiert par son esprit absorbant, de façon naturelle et sans effort, toutes les informations nécessaires à sa construction individuelle en suivant ses périodes sensibles.

 

L'ambiance est composée de cinq aires au sein desquelles l'enfant agit librement: la vie pratique, le sensoriel, le langage, les mathématiques, et de la découverte du monde.

Ambiance 6 - 12 ans

Le fondement de l'approche pédagogique scientifique de Maria Montessori est de prendre l'enfant comme guide, et son mot d'ordre pourrait être: "Aidez-moi à faire seul". 

 

Maria Montessori critique l'idée traditionnelle d'enseignement consistant à transmettre des savoirs. Elle y substitue une posture d'accompagnant où l'éducateur se place à côté de l'enfant (et non au dessus de lui) afin d'aider son esprit dans son activité psychique spontanée. C'est l'enfant qui s'auto-construit grâce à son propre travail qui émerge spontanément lorsqu'il peut s'engager dans les activités dont il a besoin et lorsqu'il en a besoin.

 

Pour répondre aux besoins, aux tendances et aux caractéristiques psychologiques de l'enfant à partir de 6 ans, Maria Montessori conçut l'Education Cosmique afin d'éveiller et nourrir l'émerveillement et la gratitude de l'enfant envers l'Univers. Elle promeut l'éducateur à l'école primaire comme semeur de graines car "cette période est celle où peuvent être jetées les graines de toute chose, car l'esprit de l'enfant est comme une terre fertile prête à recevoir ce qui s'épanouira sous forme de culture."

 

L'Education Cosmique explore et interconnecte l'intégralité du socle commun de l'école primaire : langage, mathématiques, géométrie, biologie, géographie, histoire, arts et musique. Elle s'appuie sur les grands récits, les affiches impressionnistes, les lignes de temps, les leçons clefs, le matériel pédagogique, les petites sorties... Elle prépare l'enfant à aborder la complexité du monde qui l'entoure dans la liberté et la responsabilité.

Lecture avec loupe
Enfants lisant en plein air

Temps en Pleine Nature 

La Pédagogie Par la Nature est un processus qui promeut le développement holistique des enfants au travers d’activités régulières, de découvertes dans un environnement naturel. C’est une approche spécifique, fondée sur l’observation des apprentissages, l’accompagnement réfléchi et bienveillant et le respect du rythme des participants.

 

Les enfants aiment passer du temps dehors. En développant le lien entre l'enfant et son environnement naturel, nous stimulons ses sens, son imagination et ses émotions. Cela aide les enfants à développer leur confiance en soi, leur autonomie et leur indépendance tout en restant connectés à ce qui se passe autour d’eux.

Les enfants évolueront sur différents sites mais principalement dans la forêt se situant à la lisière de la réserve des Aiguilles Rouges, le jardin en permaculture de l’école, le poulailler et les ruches.

Parentalité

Maria Montessori disait « La première chose à faire pour enseigner dans une école Montessori consiste à renoncer à sa toute-puissance d'adulte pour s'apprêter à observer avec joie. La maîtresse n'observera pas dans le but de faire sentir sa présence ni d'assister les plus faibles grâce à sa force : elle observera pour reconnaître l'enfant qui a atteint la possibilité de concentrer son attention. Le résultat de la concentration, c'est le réveil du sens social, la découverte du maître intérieur et la maîtresse doit être préparée à suivre et guider l'enfant dans la continuité de son évolution.»

 

Nous prenons en compte le besoin de coéducation. 

La coéducation est un rappel à la responsabilité collective dans l'éducation des enfants. Elle contribue à favoriser un lien social ainsi qu'une prise de conscience du rôle et de la place de chacun. Un dialogue confiant et ouvert entre les éducateurs et la famille nourrit une relation de confiance au service du développement de l'enfant.

Père, jouer, à, filles

Disciplines interdépendantes

Sensoriel

Le matériel sensoriel est "un guide qui permet une sorte de classification des impressions reçues par nos sens ; une clé pour ouvrir la porte à l’exploration des choses extérieures."  Maria Montessori

 

Les activités sensorielles développent la capacité de l’enfant :

- à repérer les différences et les similitudes, 

- à procéder à des comparaisons qualitatives et quantitatives fines,

- à trier et classifier.

Se faisant l’enfant crée en lui les processus de pensée nécessaires pour comprendre les mathématiques.

Vie pratique

"L'essence de l'indépendance est de pouvoir faire quelque chose pour soi-même." Maria Montessori

C’est un travail inspiré des tâches de la vie quotidienne de l’enfant, il lui permet d'affiner sa motricité par des mouvements précis et coordonnés, de développer son ordre interne, sa concentration et de suivre un processus afin de terminer un cycle de travail. Tout ceci développe la maturité d’esprit, l’autonomie et la volonté de l’enfant.

Découverte du monde

"L'enfant qui naît n'entre pas dans une ambiance naturelle: il entre dans la civilisation où se développe la vie des hommes. C'est une ambiance fabriquée en marge de la nature, dans la fièvre de faciliter la vie de l'homme et son adaptation." Maria Montessori

 

C’est une ouverture aux notions ; de botanique, de zoologie, de géographie,

des arts (sculpture, peinture, musique, poésie…), d’histoire, qui permettent à l'enfant d'observer et de comprendre son environnement afin d’intégrer sa propre culture.

Histoire

Le premier historien est Hérodote (grec 484 avant JC). On considère que c'est le premier historien, car il raconte des voyages en Perse, Babylone. On a dit qu'il était un reporter et un géographe, car il décrivait les lieux. Hérodote rassemblait son matériel et a structuré ses écrits avec une narration vivante. Tout ce qui nous reste de lui est une brèche qui s'appelle histoire (historia : recherche). Il avait une perspective ouverte à tous les hommes.

 

C'est l'approche préconisée à Montessori. Dans ce cadre, l'histoire nationale n’est qu’un cas particulier de l'histoire : nous étudions l'histoire sous un angle qui s'applique à tous les hommes. L'histoire est la narration et la recherche portant sur des évènements du passé en relation avec tout le genre humain. Nous voulons que les enfants acquièrent la conviction profonde que la réalité est juste, une réalité à laquelle chacun peut s'adapter.

Géographie

Initiée par le grand récit du Dieu qui n’a pas de mains, nous explorons en Géographie un spectre beaucoup plus large que ce que l’on peut trouver à l’école traditionnelle. Cela inclut toutes les sciences comme la physique, la chimie, l’astronomie, la géologie, la minéralogie, la météorologie.

 

La géographie du cours primaire implique que l’enfant explore tout le monde non vivant. Notre travail avec les enfants ne prend pas la forme classique. Les enfants explorent l’univers et nous sommes attentifs à ne pas réduire l’enthousiasme des enfants à l’exploration d’un manuel. Nous voulons qu’il regarde la magnificence de l’univers : “Que veux-tu observer pour commencer ?” et non “Ouvre ton manuel p 247”, voici la différence.

Géométrie

En classe primaire, nous cherchons à transmettre aux enfants l’amour de la Géométrie. Pour y parvenir, nous les aidons à s’en rendre compte en faisant en sorte qu’ils puissent s’aventurer avec le matériel, qu’ils puissent explorer et découvrir par eux-mêmes. Nous utilisons la géométrie pour aider l’enfant à développer son esprit raisonnant.

 

De plus, nous apportons une dimension historique à la Géométrie qui est ainsi reliée à l’histoire des hommes. La géométrie est également liée à l’art, à l’architecture à la nature, à la terre mère et dès lors les enfants commencent à voir la géométrie dans tous ces secteurs d’activités. Nous inspirons aussi les enfants à faire des recherches sur les mathématiciens, particulièrement ceux qui ont fait de la Géométrie, et sur les inventions qui utilisent la Géométrie. La Géométrie est une des portes d’entrée Éducation Cosmique.

Mathématiques

Grâce à la préparation indirecte aux mathématiques en vie pratique et sensorielle, l’enfant va commencer à préparer son esprit mathématique. Le matériel n’est donc pas plus didactique que celui des autres aires et nous n’allons pas enseigner les mathématiques « matières ». En effet la capacité à compter, à calculer, à utiliser les relations numériques et à traduire la réalité en abstraction est un attribut humain.

 

De 6 à 12 ans, les nombres que nous utilisons peuvent être aussi grands que les enfants le veulent. Nous prenons soin de leur montrer comment créer leurs propres problèmes. Ainsi, nous permettons à l’enfant de prendre son indépendance, d’explorer, de libérer son imagination, et d’aller plus loin que ce que nous aurions osé lui demander.

Le curriculum Montessori en primaire est vraiment très large. La racine cubique n’est plus utile à apprendre, car plus personne n’en a besoin. Pourtant, nous présentons l’extraction de la racine cubique et nous y passons beaucoup de temps. Cela développe l’esprit logique, nous exerçons leur esprit mathématique. Certains matériels sont une sorte de gymnase où notre intellect peut faire ses muscles.

Éducation cosmique

L’éducation cosmique est initiée à partir de six à sept ans lorsque l’élan vital de l’enfant est soutenu par son esprit raisonnant, son goût pour la justice et les héros, et son besoin d’appartenir au groupe des humains. En présentant à l’enfant l’univers tout entier, l’éducation cosmique l’ouvre à la perspective d’une culture sans limites. L’enfant va explorer une caverne remplie de trésors fascinants, à explorer et à ordonner selon ses goûts, sa curiosité et la liberté dont il dispose.

 

Au-delà des connaissances et des capacités que les enfants acquièrent, l’espoir de Maria Montessori est que les enfants deviennent des acteurs du changement. C’est un travail différent que celui habituellement mené dans l’éducation. Nous ne leur apprenons pas seulement à lire et à écrire, mais à créer un nouvel enfant que personne n’a jamais vu, qui deviendra un nouvel adulte et résoudra des problèmes qui sont là depuis toujours.

Language

« L’esprit absorbant ! Merveilleux don de l’humanité ! Sans effort, simplement "en vivant", l’individu absorbe dans l’environnement une réalité complexe de la culture telle que le langage ». Maria Montessori

À nous d’accompagner les enfants dans leur période sensible du langage et de les emmener dans un premier temps vers l’écriture qui est l’expression de soi avant la lecture qui est l’interprétation des pensées de l’autre.

Au primaire, on effectue une étude fondamentale de la nature et de la fonction des mots. Les enfants de 6 - 7 ans deviennent raisonnants et donc aiment l'analyse. Un matériel adapté tel que les boîtes de grammaire, les cartes de commande, l'étude des mots ainsi que l'étymologie et l'utilisation du dictionnaire va progressivement permettre la maîtrise de la langue écrite et orale.

Vous avez besoin plus d'information ou vous avez des questions précises ?
Contactez-nous par mail: contact@lespoussieresdetoiles.fr
 
Site conçu et réalisé par Didar Dynamics