Un nouveau regard sur les troubles d’apprentissage

Reflexes archaïques

Les réflexes archaïques, qu’est-ce que c’est ?

 

Les réflexes archaïques, aussi appelés réflexes primitifs, sont des mouvements automatiques et involontaires réalisés à la suite d’une stimulation sensorielle ou motrice (un changement de position, un bruit, un changement de luminosité, une stimulation cutanée….).

Ces réflexes font partie intégrante de notre système nerveux et sont basés sur des programmes moteurs déterminés génétiquement. Ils commencent à apparaître quelques semaines après la conception pour certains, un peu plus tard durant la grossesse pour d’autres, certains font aussi leur apparition au moment de la naissance ou dans les premiers mois de vie.

Ces mouvements sont essentiels au développement neuro-sensoriel et moteur de tout individu. Ils participent à la création de tout un réseau de connexions au sein du cerveau.

Comment se déroule leurs développement chez les petits ?

Pour que le développement du tout petit se déroule correctement, chaque réflexe doit émerger, avoir une phase d’activité puis s’intégrer, c’est-à-dire s’estomper afin de laisser la place aux autres réflexes archaïques puis aux réflexes posturaux perdurant toute la vie. Ce processus d’intégration des réflexes primitifs se termine à la fin de la première année de vie pour la majorité des réflexes, mais perdure jusqu’à environ 3 ans pour certains d’entre eux.

Cependant ce processus d’intégration peut s’interrompre pour des raisons variées ; il y aura alors mise en place de compensations par le corps afin que les mouvements puissent se réaliser. Mais il y aura alors un surcroit de travail pour certaines parties du corps qui engendrera de la fatigue, des tensions puis des douleurs, des difficultés d’apprentissage, etc….

Parmi les causes de non intégration des réflexes, on peut citer :

  • Une grossesse difficile : stress, alitement, pathologie…

  • Durant l’accouchement : souffrance fœtale, cordon autour du cou, forceps, césarienne, accouchement trop long ou expulsion trop rapide….

  • Après la naissance : manque de bercement, de contact tactile, peu de temps passé au sol et sur le ventre, trop de temps dans un transat ou cosy…., utilisation du youpala, reflux obligeant à placer le bébé sur plan incliné, sous ou surstimulation, pathologies, etc…

  • Plus tard, même si le réflexe s’est correctement intégré, il peut ressurgir dans certaines situations de stress important : choc émotionnel, accident.

Dans quel cas consulter ?

Le travail d’intégration des réflexes s’adresse à tous : de l’enfant à l’adulte. Il permet de travailler à différents niveaux : 

Sur les troubles moteurs et posturaux :

  • Troubles de la coordination

  • Troubles de la marche : retard, marche sur la pointe des pieds

  • Mauvaises postures

  • Scoliose et douleurs de dos

  • Maladresse

  • Difficulté pour apprendre à faire du vélo, à nager

  • Troubles de l’écriture

Sur la sphère cognitive :

  • Troubles de l’attention et de concentration

  • Troubles du langage

  • Difficultés à mémoriser

  • Difficultés de compréhension

  • Troubles « dys » : Dyslexie, dyspraxie, etc….

Sur la sphère sensorielle :

  • Hypersensibilité auditive : ne supporte pas les bruits soudains, les environnements trop bruyants

  • Hypersensibilité visuelle, troubles visuels (coordination œil – main, accommodation…)

  • Hypersensibilité tactile : chatouilleux, n’aime pas les câlins

  • Troubles vestibulaires : manque d’équilibre, mal des transports

Sur le système émotionnel :

  • Peurs, angoisses, anxiété

  • Timidité

  • Agressivité, difficulté à gérer les frustrations

  • Mauvaise gestion du stress

  • Relation avec les autres difficiles

  • Dépression

Mais aussi en cas de : Enurésie, troubles du sommeil, troubles du spectre autistique…..

Cette liste est non exhaustive, pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter ou à consulter le site de l’AFReM.

Comment intégrer les reflexes archaïques ?

La méthode RMTi (Rythmic Movement Training International) est une méthode qui utilise des mouvements rythmés passifs et actifs, ainsi que d’autres activités reproduisant les mouvements les plus précoces. Ainsi cela aidera à :

  • l’intégration des réflexes

  • la maturation du système nerveux : grâce à la création de connexions neuronales et à la myélinisation des fibres nerveuses permettant une meilleure conduction des influx nerveux

  • l’amélioration de la posture

  • la stimulation des différents sens

  • une meilleure gestion du stress et des émotions

  • de meilleures facultés dans les apprentissages

Consultation

01

PREMIER RENDEZ-VOUS

Effectue une anamnèse qui permet de mieux comprendre ce qui a amené la personne qui consulte, que ce soit un enfant ou un adulte, et de savoir comment elle a évolué depuis la petite enfance.

Lors de cette séance, nous déterminons un objectif qui peut être celui qui peut être la raison qui a amené à consulter mais qui parfois peut varier car au cours de l'anamnèse, il est possible de se rendre compte que certaines choses auxquelles nous ne prêtions pas attention sont davantage gênantes au quotidien. De plus, dans le cas des enfants, ce sont les parents qui demandent à effectuer un travail sur les réflexes mais leur objectif n’est pas forcément le même que celui de l’enfant, il est donc important que l’enfant puisse s’exprimer sur ses besoins et soit acteur dans ce travail d’intégration des réflexes.

02

BILAN

Je réalise ensuite un bilan des réflexes.

Nous travaillons alors grâce à différentes techniques (mouvements passifs, actifs, pressions isométriques….) selon le cas.

En fin de séance, et en fonction des réactions et du ressenti de l’enfant ou adulte au cours de la séance, des mouvements à effectuer à la maison sont proposés. Il est recommandé de les effectuer de façon régulière afin d’optimiser l’intégration des réflexes archaïques et la mise en place des réflexes posturaux.

03

SUIVI

En général, un suivi est proposé environ toutes les 3-4 semaines selon les cas. La durée de ce travail ne peut se déterminer dès le début, tout dépend de l’implication de l’enfant ou de l’adulte dans le travail proposé et de l’objectif ou des objectifs déterminés.

Tarif : Le bilan tout comme les séances de suivi dure environ 1h. Le tarif est de 70 euros.

A propos de moi

IMG_0038.JPG

Audrey Marat

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.I’m a paragraph. Double click me or click Edit Text, it's easy.

Me contacter : @